Antigua est entourée de plusieurs volcans. Et s’il y en a un qui se doit être visité, c’est celui de Pacaya. Incontournable parait-il et plutôt facile d’accès comparé à celui d’Agua.

Ce matin là, je suis réveillée par une petite secousse, et c’est assez surprenant. Ça tombe bien, car c’est l’heure de réveiller. Le soleil peine à se lever et je suis déjà dans un van avec 8 autres touristes. Ils parlent tous espagnol, j’aligne quelques mots de spanglish et c’est bien la première fois qu’on m’on me prends pour une haïtienne.

Nous commençons l’ascension aux alentours de 7h30 du matin. Ici, la terre est noire. Des jeunes nous suivent accompagnés de chevaux (les chevaux-taxi) au cas où l’un d’entre nous changerais d’avis. Parmi nous, il y a un petit garçon et nul doute qu’il finira assis sur le dos de l’un d’eux. L’ascension commence paisiblement, il fait super beau. Au fur à mesure que l’on grimpe, je découvre le magnifique paysage environnant. De là, je vois les volcans Agua, Fuego et Acatenango. Jamais je n’aurais vu autant de volcans en si peu de temps !

_DSC4685

Il s’agit de ma toute première ascension et forcément ça me fait quelque chose. Je n’ai pas oublié le jour où j’ai pour la première fois ouvert un livre sur les volcans. Il y racontait l’histoire de la naissance du volcan sur les terres d’un paysan mexicain, Dioniso Pulido. Ce jour-là; de la fumée s’émana des terres et c’était le début d’une éruption volcanique. Au fil des jours, l’aspect se modifia considérablement jusqu’à la formation d’un cône. Le délire ! J’étais jeune et cette histoire m’avait beaucoup marquée.

Bref, inutile de vous dire à quelle point de je suis enchantée de cette visite !

Une heure plus tard, le sentier se raidit de plus en plus et nous nous approchons du volcan. Nous nous retrouvons dans un paysage que je qualifierais de lunaire. Des roches volcaniques partout, et le must du must, c’est de voir le volcan souffler. D’après ce que j’avais lu et vu, je m’attendais à tester la cuisson de marshmallow dans des crevassas bien chaudes. Finalement ce ne sera pas au programme. On ne pourra pas aller bien loin, mais de là où nous sommes, on ne peut qu’apprécier, moi la première!

Avez-vous déjà fait l’ascension d’un volcan ?

_DSC4717
_DSC4730
_DSC4739

_DSC4767
_DSC4735

Auteur

Commentaires

Laisser un commentaire