Vang Vieng, petit village situé entre Luang Prabang et Vientiane est une destination hyper prisée des jeunes : alcool, drogues, fêtes non stop, bref un village très animé. Mais ça c’était avant. Suite à de nombreux décès de jeunes touristes, TOUS les bars situés au bord de la rivière Nam Song et sur « Party Island » ont fermés.

Dois-je y faire un tour ? Je me suis posée la question maintes fois après avoir vu un reportage d’« enquête exclusive » il y a quelques mois mais en surfant sur la toile, je suis tombée sur des articles, forum disant que Vang Vieng mérite bien un petit saut à condition de s’éloigner du centre bien trop bruyant. Bruyant ? Pas grave, je suis sourde et je loge en plein centre. Voilà un bel avantage !

La principale activité est le tubing. On descends la rivière sur une grosse chambre à air en faisant plusieurs stop dans certains bars et/ou grottes à visiter. La descente prends 2 heures minimum suivant le courant.

DSC_0376 DSC_0420

DSC_0388 DSC_0389

DSC_0390

J’ai loué un vélo pour la journée pour aller en direction de la grotte de Tam Phou Kham située à 7 km à l’ouest. Les paysages autour de Vang Vieng sont vraiment magnifiques avec les montagnes karstiques entourées de rizières, à en couper le souffle !La route est assez rocailleuse, je ne vous cache pas que j’ai un peu galéré sous cette chaleur où il y avait très peu de zones ombragées. Au bout d’une heure, j’arrive. Je tombe d’abord sur le « blue lagoon », une rivière de couleur turquoise où l’on peut se baigner, faire bronzette dans le jardin d’à côté tout en prenant une beer lao (bière locale).DSC_0375 DSC_0364 DSC_0369

DSC_0346

À quelques mètres se trouve la grotte de Tam Phou Kham. Il faut gravir la montagne à pied pour accéder à l’entrée. En descendant un peu, on tombe sur la statue du grand bouddha couché. Il y avait un petit groupe de personnes devant moi avec un guide, je les ai aperçus continuer le chemin, je me suis dit pourquoi pas ?

Commence alors une vraie partie d’escalade. Je m’enfonce un peu plus, ça y est, c’est le noir total. Je suis armée d’une lampe frontale, ça va. Je continue un peu plus loin, ça descend vraiment, je reste prudente. Tout à coup, j’ai un sérieux coup de flippe. Je me mets à penser au film « The Descent ». Je m’imagine en pleine galère, en train de taper sur des roches pour appeler à l’aide (rigolez, rigolez). Etre seule dans le noir, sans rien entendre, aucune âme autour de moi… j’ai préféré faire demi tour. Maintenant il faut grimper. Ca glisse à cause de quelques chutes d’eaux. OUAIIIIS ! Ca y est j’ai atteint le sommet ! C’était cool tout de même !

DSC_0356
DSC_0352

Lendemain, journée kayak. On passe d’abord faire un tour dans la grotte où il y a une rivière souterraine. On y entre avec les grosses bouées et on se déplace en tirant sur les cordes à l’intérieur. Après un bon déjeuner copieux, on reprends la route. Ambiance bon enfant dans le groupe, on fait des batailles d’eau avec les pagaies. On alterne avec des rapides et descentes calmes.

Après toutes ces activités, un bon massage laotien aux herbes est à essayer. Une tuerie. Je vous recommande le « Champa Spa ». D’ailleurs, ils ont un également un centre à Vientiane.

Vang Vieng, il y a pas mal de choses chouettes à faire. Je ne regrette aucunement d’y être passée. N’hésitez pas à y rester plusieurs jours.

DSCF0021
DSC_0380
Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.