Nyi Nyi est mon guide pour cette jolie matinée qui s’annonce. C’est un jeune homme de 19 ans et fort bien sympathique. Il était prévu à la base de faire un trek de 2 jours mais mon corps en a décidé autrement. Ne voulant absolument pas rater une visite dans les alentours, j’ai finalement opté pour un trek d’une journée.

Nous quittons donc l’hôtel et passons à travers un quartier de la ville. Il y a des nouilles qui  pendouillent. Elles sont en train de sécher à l’air libre et sous le soleil pendant une journée entière. Elles sont fabriquées à base de riz. En Birmanie, il y en a 2 variétés : le riz de Myanmar, non collant et celui de Shan qui est collant.

DSC_1702

En fur à mesure de notre marche, nous avançons vers un vaste champ où poussent plusieurs variétés de légumes : tomates, haricots… Des buffles servent d’offices de machines.

DSC_1708

Nous arrivons dans le premier village Shan. Les Shan sont une ethnie de Birmanie, la seconde du pays où ils représentent 8,5% de la population. Il s’agit d’un groupe important juste après celui des Bamar. Ils ont des liens ethniques, culturels et linguistiques avec ceux de la Thaïlande (Taï), Laos et province chinoise du Yunnan. Leurs particularités : pantalons amples, chapeaux souples à larges bords et croyance au pouvoir talismanique des tatouages.

DSC_1766 DSC_1773 DSC_1767

DSC_1726 DSC_1717

Marcher à travers ce village me rappelle des souvenirs du Laos lorsque je visitais un village dans la région de Paksé.

Nous passons à côté d’un cimetière d’un roi Shan d’après Nyi Nyi, puis nous arrivons dans un monastère de nonne. Malheureusement, il n’y avait personne, car parties au marché pour faire le plein de provisions. En redescendant un peu, nous nous retrouvons dans l’ancienne ville de Hsipaw.

DSC_1738 DSC_1739

DSC_1730

Nous arrivons dans un autre village, Naut Gard, qui signifie « le village derrière le grand marché » en shan. Jadis, se trouvait un marché appartenant au roi shan. Nous faisons une petite pause dans un stand où je fais la connaissance d’une dame très gentille et très intriguée à cause de mes longues tresses.

DSC_1760 DSC_1751 DSC_1754 DSC_1755

Il y a 2 saisons en Birmanie : saison des pluies et hiver. L’une est idéale pour la culture de riz et l’autre pour les fruits et légumes. Il y a également une culture de maïs qu’ils exportent en Chine, mais seulement destiné aux animaux.
Tout est sec dans les champs, et ils sont à peine visible à cause de la pollution.

DSC_1743

Nous nous rapprochons de Hsipaw en passant par le temple Paya Mahamyatmuni et il est déjà l’heure de retourner à l’hotel.

Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.