Le moment tant attendu est arrivé. Après avoir quitté Koh Phi Phi pour rejoindre l’aéroport de Phuket, je me suis envolée pour Hong Kong le 31 octobre. J’avais encore une petite journée de libre avant de prendre mon vol pour Perth le 1er novembre.

J’en ai profité pour faire un petit tour en ville, et bizarrement, j’ai finalement fini par apprécier cette ville. La perception doit surement différer lorsque on y est en tant que touriste et lorsque on adopte leur mode de vie.

Le vol a été avancé de 20 minutes. Embarquement à 22h30. La douane australienne ne blague pas et très stricte. Avant de monter à bord, on se fait fouiller nos sacs. Il est interdit d’amener de la nourriture quelconque et boisson sur le sol australien.

7h35 plus tard, l’avion atterrit à Perth. Passage à la douane, sans difficultés. Pas de papiers nécessaires à présenter pour le visa, tout est enregistré dans leurs données. Le visa est valable 12 mois mais il est possible de sortir et revenir sur le territoire australien maintes fois sans soucis.

C’est sous le soleil que Perth m’accueille. Il fait beau et bon, c’est le printemps.

L’aéroport est situé à une quinzaine de kilomètres de Perth. Pour y aller, on a le choix entre prendre le taxi ou la navette qui vous dépose à l’hôtel de votre choix pour 18$ (terminal international) ou 15$ (terminal domestique). 45 minutes plus, j’arrive à l’auberge. Il est 9h, et il est bien trop tôt pour faire le check-in. Pas de temps à perdre, pas trop fatiguée (pas de décalage horaire avec Hong Kong, ouf !), j’en profite pour me procurer une nouvelle carte SIM et finaliser l’ouverture du compte bancaire à la Westpac.

Il y a plusieurs opérateurs téléphonique sur le pays. Telstra offre une meilleure couverture réseau. J’opte finalement pour Vodafone car les prix concernant les textos sont plus intéressants. Quand on n’est pas résidant en Australie, il est impossible de prendre un forfait téléphonique, seule solution : carte prépayée.

En arrivant ici, j’ai beaucoup été chamboulée par la grande différence avec l’Asie. Choc des cultures me direz-vous. Tout me paraissait différent : le mode de vie, le contact avec les gens, la nourriture. De plus, l’accent australien  est vraiment impossible à déchiffrer en lecture labiale. Je ne comprenais vraiment rien.

Par ailleurs, le style de vie dans l’auberge de jeunesse est également différent. Beaucoup trop de monde, beaucoup moins convivial, on est loin de l’ambiance « routard » que j’avais tant apprécié durant mon voyage en Asie.

Le point positif, c’est que l’on se remet à cuisiner, faire les courses, la lessive… Des cuisines équipées, frigo, placard pour rangement de nourritures sont à notre disposition. Ici la vie est plus chère, fini les restaurants ! Tout est bon pour économiser le moindre centime !

Quant à Perth, c’est est une ville très agréable, jolie, avec une ambiance décontractée. L’expression « no worries mate » se confirme, les australiens sont bel et bien cool !

Bienvenue en Australie !

Auteur

Commentaires

  1. Bienvenue en Australie !
    Choc des cultures.. oui, mais du porte monnaie aussi (après l'Asie !)
    Profites bien de Perth et de la côte ouest.
    On attend tes premières aventures down under 😉

    • Stéphanie Répondre

      Hello ! Oui, Perth est vraiment une ville très agréable avec un temps super clément. J’y ai passé de très bons moments !

Laisser un commentaire