Vientiane est limitrophe à la frontière Lao-Thaï. Pour me rendre à Bangkok où je devais prendre mon avion pour Surat Thani, j’ai voulu retenter l’expérience en prenant le train de nuit à Nong Khaï en Thaïlande.

Un van est venu nous récupérer dans plusieurs hôtels de la ville puis nous amène à la gare ferroviaire de Thanaleng où nous avons pris un train. Un petit passage à la douane pour le tampon de sortie et nous voici dans le train. Il va traverser le pont de l’amitié construit en 1995. Ce pont est strictement interdit d’accès aux piétons. Le trajet est rapide, 15 minutes plus tard nous voici à Nong Khai.LAOS 2012 189

Le train en partance pour Bangkok est déjà au quai. On fait la queue pour la douane Thaïlandaise. Cette fois-ci aucun frais. Seule différence, le visa est d’une durée de 15 jours pour une arrivée par voie terrestre contre 30 jours par voie aérienne.DSC_0561

Après que le train soit parti, le contrôleur passe dans chaque wagon pour transformer les sièges en couchettes. Le must : première fois depuis que je suis partie où j’ai ENFIN droit à une couchette molle et j’ai très bien dormi ! N.B: Les matelas de lits ici sont assez durs, on finit par s’y habituer.

Le train est parti à 18h25 de Nong Khai et est arrivé à Bangkok à 8h10 au lieu de 6h20.DSC_0569

Une fois arrivée à Bangkok, je dois prendre un autre train (5 THB) pour aller à l’aéroport de Dom Mueng (les départs des vols low cost ne se font plus depuis l’aéroport de Suvarnabhumi) pour prendre un vol pour Surat Thani avant de prendre un bus et le ferry pour Koh Samui.

Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.