Kalbarri, une petite ville balnéaire, qui prends un tout autre aspect durant les vacances scolaires, abrite un grand parc national de plus de 1000 km2: gorges, falaises côtières, bush sans oublier une faune très riche et une multitudes d’activités à faire.

Au sud de Kalbarri, grâce à un petit sentier accessible à pied et/ou à vélo, on peut accéder à des points de vues sur des falaises tels que Castle Cove et Natural Bridge…

DSC_1902DSC_1901
DSC_1949
DSC_1973
Nous avons fait pour la première fois du camping sauvage en s’isolant un peu dans le bush. La nuit, on s’amuse comme on peut. Ce soir-là, on a été chanceux, on a eu droit à un magnifique ciel étoilé avec des étoiles filantes (make a whish).

DSC_2014
Le lendemain matin, on décide de prendre notre petit-déjeuner à la plage de « Red Bluffs », de magnifiques falaises rouges nous entourent. On traine, on s’égare, on contemple le magnifique paysage qui nous entoure. Nous n’avons pas très envie de partir !

DSC_1928 DSC_2081
DSC_2054
On reprends la route pour aller aux fameuses gorges situées à une bonne trentaine de kilomètres de la ville. On atteint le premier point de vue, et il y a de quoi rester sans voix…

Il fait une chaleur étouffante mais cela ne nous a pas empêché de faire une longue marche de 8 kilomètres sous un soleil de plomb (plus de 40°C et je m’en souviendrais !). Après avoir quitté le parking, à environ 400 mètres, nous accédons au « Loop », une fenêtre naturelle creusée sur un rocher qui donne une jolie vue sur la rivière.

Pas de temps à perdre, après s’être réfugiés à l’ombre, nous continuons la marche. Pendant les 3 premiers kilomètres, nous sommes en hauteur avant de redescendre au fond des gorges et longer la rivière pendant les 5 derniers kilomètres.

DSC_2110 DSC_2125
DSC_2138 DSC_2139
DSC_2141 DSC_2160
Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.