Aussitôt arrivée à Sydney de Tasmanie, je me suis sentie chamboulée, oppressée pour toute cette foule. Quand on reste un moment dans la nature, on y prends vite goût et difficile de changer ces habitudes. Et pourtant je suis une citadine !

À la dernière minute, j’ai donc décidé de me rendre à Port Stephens. Coup de chance, mon hôte habitant à Sydney et ayant grandi à Port Stephens, me propose de passer le long week end de Pâques chez sa famille.

Ayant rencontré une française à Launceston qui m’en avait dit tellement de bien, elle m’a totalement convaincue d’y aller.

Il faut savoir que Port Stephens n’est pas une ville (je l’ai appris bien plus tard !) mais plutôt une baie, une destination qui attire bon nombre de vacanciers durant les congés. Elle est connue pour sa nature, l’abondance de la vie marine aquatique, les plages de sable désertes, et les parcs nationaux préservés.

Selon les saisons, il est possible d’apercevoir des baleines et dauphins. Pour notre part, on a eu la chance d’assister à une jolie parade de dauphins !


Des dunes de sables s’établissent à perte de vue sur Stockton beach et One Mile Beach, agréable plage, est très prisée des surfeurs. En somme, ce fut un week-end très relaxant, en pleine nature. À pâques on est censé manger du chocolat, pour ma part, j’ai fait le plein d’énergie en consommant beaucoup de fromage !

 

Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.