Me voici donc à Melbourne, capitale du Victoria et seconde ville de l’Australie, fondée en 1836, possède tout un charme grâce à l’architecture victorienne (correspondant au règne de la reine Victoria d’Angleterre) mélangée à l’architecture contemporaine.

C’est dans le quartier de East Melbourne que l’on retrouve les plus anciennes maisons victoriennes, maisons mitoyennes, parcs et jardins de Melbourne.

Un premier exemple, avec Hepburn Terrace, construit en 1874, qui est un parfait exemple des maisons victoriennes définissant la ville de Melbourne. Ce style est le plus répandu.

Ou encore le Queen Bess Row, construit en 1886, contenant 3 maisons privées.

Les maisons mitoyennes (terrace house), construites entre 1850 et 1890, se trouvent souvent dans les banlieues des grandes villes (Sydney, Melbourne). Ce sont des maisons (à deux ou trois étages) partageant le mur avec une maison voisine. Contrairement aux appartements, il n’y a pas de voisins au-dessus et/ou en dessous.

Ces maisons sont aujourd’hui très prisés. En raison de leur proximité du CBD (Central Business District) dans les grandes villes, elles sont souvent très coûteuses. Cependant, à Melbourne, nous avons plusieurs styles architecturaux.


L’architecture géorgienne (1700-1780) ou plutôt le style néo-georgien qui fit son apparition au début du XXème siècle, est défini par des maisons cubique, avec un ou deux étages et possédant un nombre impair de fenêtres symétriques (horizontalement ou verticalement). Le plus souvent 5 par façade. Ou encore, des appartements style Art Deco, construits en 1930.

Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.