Après Koh Lanta, je prends le bateau en direction de Koh Phi Phi (la traversée dure 1 heure et demie). Koh Phi Phi est composé de deux îles : Koh Phi Phi Don l’île principale qui concentre les hébergements et restaurants, et Koh Phi Phi Leh devenue très célèbre. Et pour cause, c’est ici qu’à été tourné le film « La Plage » avec Léonardo Di Caprio. Depuis, Koh Phi Phi est devenue TRÈS touristique.

J’y avais déjà été en 2009 pendant mon séjour à Phuket.

Mais cette fois-ci j’ai voulu y retourner plus longtemps, par mes propres moyens. Beaucoup de touristes font une excursion à la journée qui comprends Maya Bay, snorkelling, déjeuner sur Koh Phi Phi Don et relaxation sur une petite île environnante. Chaque matin, les speed boat partent du port de Phuket Town quasiment tous en même temps. Arrivés à Maya Bay, il y a énormément (j’insiste) de monde et de bateaux, mais heureusement que ça ne gache pas la beauté de cet endroit. Bref, une journée que je trouve à mon goût baclée, on n’en profite pas vraiment.

Donc, une fois arrivé au port de Koh Phi Phi Don, on paie une petite taxe de 20 thb qui consiste à garder l’environnement sain de l’île.


En marchant un peu, en sortant du port, on tombe sur un mur « publicitaire » qui répertorie tous les hôtels de l’île. Je regarde vite fait, je décide de continuer mon chemin en me hasardant dans les petites ruelles à la recherche d’un lit.

Je trouve une première chambre à 500 thb mais pas d’électricité dans la salle de bain (la bonne blague) puis finis par trouver un dortoir de 18 lits pour 300 thb. Parfait ! Juste ce qu’il faut pour une nuit.

Après avoir posé mes affaires, je sors faire un petit tour et me renseigne sur les activités proposées. L’inconvénient quand on voyage seul ici, c’est que pour la location d’un longtail boat (bateau taxi) ça coute cher. Je crois que je n’ai pas trop le choix : prendre un tour. Mais les prix sont tellement attractifs que je finis par y céder. Je regarde avec attention les différents programmes proposés, suivant les heures car je sais que Maya Bay est infestée de touristes dès 9 heures du matin. Il vaut mieux y aller en milieu d’après-midi.

Maya Bay est à mon goût le plus bel endroit que j’ai vu de mon existence jusqu’à aujourd’hui et j’avais très envie d’y retourner.

THAÏLANDE 2009 046

J’ai donc pris un tour dont le départ est à 11h (soit 30 min après lorsque je me pointe à l’agence), qui comprends le tour des deux îles, Maya Bay, snorkeling, et petit saut dans une île. Le hasard fait bien les choses, je fais la connaissance d’un couple Suisse sourd, Marisa et Dani.

On fait un petit tour en longtail boat (je voulais absolument pas de speed boat) puis on s’arrête au large d’une île au nord-est de Koh Phi Phi Don. Séance snorkeling qui était très agréable. Pour une fois qu’il n’y avait pas de méduses. Elles sont sans danger, très minuscules mais donnent une sensation assez désagréable quand on se baigne. Il y a pas mal de poissons.

Déjeuner sur le bateau puis on fait une halte d’une heure sur l’île de Koh Mai Phai aussi appelée Bamboo Island. Une petite île dont on peut faire le tour très rapidement. Une eau claire, sable bien blanc, un régal. Il est d’ailleurs possible de camper sur cette île.

DSC_0882 DSC_0907

Relaxation terminée, direction Koh Phi Phi Leh. On passe devant les « vikings caves », puis on s’arrête un peu plus loin pour une séance supplémentaire de snorkeling. Cette fois, j’avais beaucoup aimé. on voyait les rayons du soleil qui passaient à travers l’eau. Un peu plus de profondeur, une eau très chaude, davantage de poissons mais aussi des oursins noirs et quelques coraux… 

DSC_0917
DSCF2008 DSCF2051 DSCF2062 DSCF2064 DSCF2065

On reprends le bateau et on s’arrête dans un coin pour snorkeler. Cette fois-ci, je ne l’ai pas fait, mais avec Dani on a sauté à l’eau pour rejoindre un petit passage terrestre qui mène sur Maya Bay. Je peux vous dire qu’à partir du moment où on a sauté dans l’eau pour rejoindre la terre, on a bien bien galéré. C’est la marée basse et il n’y a pas de sable mas des gros rochers avec des « coraux ». Dani ne manque pas de tomber plusieurs fois, je rigole, mais je fais moins la maline, car j’ai du mal à avancer et marcher sur les coraux. Et ça fait mal, la moindre petite chute, petites blessures garanties !

Arrivés sur terre, on traverse un coin boisé qui abrite un camping (il est donc possible de dormir dans cet endroit paradisiaque loin de la foule pour 70$) et on arrive sur Maya Bay. C’est la marée basse, on est en fin d’après-midi et c’est donc beaucoup moins ensoleillé mais l’endroit reste toujours magnifique. Et le must, beaucoup moins de monde ! On s’y arrête une heure. On est vraiment bien ici.

DSC_0934

DSC_0943 DSC_0940 DSC_0936

Nous contemplons le coucher de soleil depuis le bateau. Puis on nous propose une dernière séance de snorkeling mais personne n’est motivé. Il faut dire qu’on était bien fatigués !

En rentrant sur Koh Phi Phi Don, je pars faire un petit tour sur le village de Ton Saï. J’aime beaucoup cet endroit. C’est touristique mais je ne saurais vous expliquer pourquoi j’aime cet endroit. Les petites ruelles qui s’entremêlent, avec une multitudes de boutiques, restaurants…

D’ailleurs, sur cette île, je n’ai pas pu m’empêcher de constamment penser au tsunami. Il y a beaucoup de panneaux d’évacuation indiquant où aller en cas de tremblement de terre et tsunami. Lors de ma promenade, je tombe sur un petit endroit, en mémoire de cet évènements, ils ont laissé des habitations détruites à cause des vagues. On se sent tellement impuissant et on se rends compte qu’en fait, très peu de chance de survivre dans des situations comme ça.

Koh Phi Phi a été ma toute dernière étape de mon voyage en Asie du sud-est. J’ai ensuite pris le premier bateau le lendemain pour Phuket. Puis direction l’aéroport pour prendre l’avion pour Hong Kong.

DSC_0961

Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.