Paris-Orly, 11h, je suis toute excitée, je m’apprête à monter dans l’avion qui m’emmène à Pointe-À-Pitre en Guadeloupe. Il me faut plus de deux mains pour compter le nombre d’années auxquels je n’y étais pas retournée. Bon ok, la dernière fois que j’y suis allée, c’était il y a 2 ans et demi, et encore un peu avant, mais c’était pour des raisons personnelles et ça ne compte pas. Cette fois-ci, j’y vais pour de bon et je serais bien loin de la vie parisienne. Comme une envie de me retrouver « à la maison ». Même si je suis née ici, les Antilles font partie de mon coeur.

La Guadeloupe et la Martinique ce ne sont pas que les cocotiers, les plages aux sables fins qui bordent la mer d’un bleu turquoise et j’en passe… C’est vrai, ça fait rêver.

Plage de l’Anse du Souffleur
Plage du François
Plage du François
Plage de l’anse Maurice

Rien qu’en étant dans l’avion, c’est tout une autre atmosphère… Détendue je dirais. Rares sont les fois où j’ai vraiment l’occasion de parler à mon voisin durant les vols et pourtant je discute avec ma voisine comme si on se connaissait déjà.J’ai retrouvé ma Guadeloupe sauvage. Certes, en quelques années les choses ont changées, mais mes souvenirs restent intacts. Je retrouve Morne-À-l’Eau, la ville qui à vu grandir mon père. Le cimetière à l’entrée de la ville me salue. Cette ville à une grande importance, il y a toute une histoire qui concerne plusieurs générations, et je ne me lasse pas, d’ailleurs je crois que je ne me lasserais jamais, d’entendre les récits de mon père : de sa jeunesse, de la vie « d’antan lontan »**. Son désir de transmettre l’héritage familial qui lui semble si important à ses yeux.

Le temps passe lentement. Il s’est même arrêté. Cette lenteur me rappelle à quel point la vie parisienne est tout autre chose. Il y a cette odeur, toutes ces couleurs et les goûts qui me bercent et me transcendent.

Christophine/Vanille
Parmi toutes les habitations, seules les cases retiennent mon attention. J’aime ce qui se réfère au passé. Nostalgique vous avez dit ?Processed with VSCOcam with c2 preset

Je me souviens comme si c’était hier d’Yvonne, une vendeuse charismatique au marché de Pointe-À-Pitre vêtue d’un joli costume traditionnel, comme toutes les vendeuses du marché artisanal de la place de la Victoire.

Je découvre et re-découvre des lieux. Comme la Pointe des Châteaux où je n’avais pas mis les pieds depuis 26 ans…Panorama sans titre1-Récupéré DSC_9608

Après une longue traversée et un clin d’oeil à la Dominique ;
DSC_9654 DSC_9655 DSC_9644 DSC_9663 DSC_9665
Je me réjouis aussi de retrouver la Martinique, l’île aux fleurs, l’île de ma mère, le dernière fois remonte à une dizaine d’années…
Fort Saint-Louis, Fort-de-France
Fort Saint-Louis, Fort-de-France
Plage des salines, Sainte-Anne
Plage des salines, Sainte-Anne
Yoles avec vue sur le Diamant
Yoles avec vue sur le Diamant
Gwadloup, Matinik, a dan dot soley ! ***
* Guadeloupe, Martinique, mes terres.
** La vie d’avant.
*** À bientôt !
Auteur

Commentaires

  1. J’adore tes photos! Elles sont tellement jolie! Je vais lire ton blog pour pratiquer mon Français et aussi pour avoir des conseils sûr les voyages! ^_^

    • Stéphanie Répondre

      Merci Francesca ! Au plaisir de te relire et suivre tes nouvelles aventures en Martinique ! :-))

  2. Je découvre ton blog et je m’empresse de commenter sur cet article précisemment car nous avons ces racines communes, à la différence que je n’y suis pas née. de manière un peu symbolique d’ailleurs, nous commencerons notre tour du monde en passant par la Guadeloupe, pour rendre visite à la famille et partir aussi à la découverte de mes origines 🙂 A 11h, le 1 mars, nous prendrons aussi l’avion depuis Orly !
    En tout cas, je suis très contente d’avoir découvert ton blog et tes photos. C’est super, continue. Je vais suivre tes aventures de près !

    • Stéphanie Répondre

      Merci d’être passée Laure ! Une belle originalité de commencer votre TDM par notre chère île !! Je te souhaite de belles découvertes et ne manquerais pas de suivre tes aventures ☺
      Et comme on le dit si bien chez nous, an dot soley !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.