Guatapé, c’est une ville à carrément ne pas manquer lorsqu’on est de passage à Medellín. Impossible de ne pas tomber sous le charme de ce village surnommé « El Pueblo de los zócalos » (la ville des plinthes). Chaque maison porte à merveille des plinthes colorées avec une touche d’art mettant en scène des personnes, animaux ou tout simplement des formes géométriques. 

Piedra del Peñol, un rocher surprenant 

2 heures de route (si le trafic est fluide) suffisent pour y aller. Dans le bus, je fais connaissance avec Andrew, un américain habitant dans l’Oregon. Je suis en extase lorsqu’il me monte ses photos de sa région.

Descente à la Piedra del Peñol, un gigantesque monolithe haut 220 mètres. Pas moins de 760 marches mènent au toit pour admirer la superbe vue.  Cette roche me fait penser à Adam’s Peak au Sri Lanka.

La différence ? Ici, la montée ne dure qu’une bonne vingtaine de minutes s’il n’y a pas trop de monde. De là-haut, impossible de se lasser de cette superbe vue sur les nombreux îles entourés de lac artificiels, principale source d’électricité de la région. 

Guatapé, un village haut en couleurs 

Guatapé se trouve 6 kilomètres plus loin. Une fois au pied de la piedra, à l’arrêt de bus, les chauffeurs de tuk tuk s’empressent d’accoster les visiteurs.

Le court trajet est plus que plaisant. Il y a une sacré ambiance. Ici, les gens marchent nonchalamment, portable ou appareil photo à la main. Personne n’a l’air de prêter attention au temps. En plein milieu de l’après-midi, on croise des visiteurs plutôt que des habitants. Ces derniers sont posés sur une chaise à l’entrée des maisons, bavardant ou riant aux éclats.

Je marche sans savoir où aller, de toute façon, pas de problème, imposible de se perdre ici. J’ai envie de tout photographier. J’ai les yeux constamment baissés car je scrute jusqu’au moindre détail les façades. Certaines ont une signification, d’autres non. 

Au dessus du lac artificiel, des badauds sont perchés dans les airs, tirés par une tyrolienne. D’autres font du canoë, ou encore des ballades en bateaux. Guatapé, c’est le genre de ville où on aimerait y rester. Mieux vaut y rester plusieurs jours plutôt qu’une journée. 


Auteur

Commentaire

  1. Wow ! Magnifiques photos, ça donne vraiment envie d’y aller ! J’aime beaucoup passer par ton blog, j’ai l’impression de partir en vacances après ma pause déj ! Merci pour cette évasion !

Laisser un commentaire