Voilà déjà 3 mois que je suis sur le sol australien, j’en ai parcouru du chemin, vécu des expériences inoubliables, rencontrés des gens géniaux mais ce n’est pas de ça dont je vais vous parler. Plutôt de mon ressenti en tant que sourde.

J’ai discuté, posé beaucoup de questions afin de mieux comprendre et voir le vécu des sourds australiens. Je leur avais fait part de certaines de mes appréhensions mais leur réponses ont toutes été la même : « no worries ».

#1 Un « soulagement »

Quand on est atteint d’un handicap quelconque, on doit se battre dans la vie de tous les jours, faire des efforts constamment. C’est avec surprise et soulagement que je découvre qu’ici, la société s’adapte à nous :

– Présence de nombreux sous-titres sur les télévisions dans les lieux publics (centre commerciaux, aéroports…) ;

– Mise au point d’un boitier vibrant qui vous alerte de la fin de préparation de votre commande dans de nombreux restaurants/fast-foods ;

Trottoirs, transports, accès aux lieux publics adaptés aux personnes à mobilité réduite ce qui fait qu’ils ne sont pas inaperçus ;

– Un service national permettant l’accès aux services de téléphone 24h/24 et qui permet donc une plus grande autonomie ;

– Pas mal de films présentés lors de certains festivals, évènements sont sous-titrés.

#2 Les entendants plus « ouverts » face à notre communauté…

Aux premiers abords lorsque je vais dans un endroit public quelconque, quand j’annonce ma surdité, c’est « no worries mate » et ils font en mesure que cela se passe bien. Jusqu’à aujourd’hui je n’ai vu aucun soupir, déception style « putain, fais chier », regard perplexe… ça fait plaisir !

#3 … Et motivés pour apprendre la langue des signes.

Je ne crois pas avoir besoin de décrire, tout est dans le titre. En matière de communication, je sens que je fais beaucoup moins d’efforts, c’est beaucoup moins fatiguant, pas d’appréhension du comment ça va se passer.

Auteur

Commentaires

  1. Salut la traveleuse !
    C'est des très bonnes nouvelles, ça. Je me doutais bien que la vie était plus simple pour les sourds (et les personnes en situation d'handicap, en général) en Australie qu'en France… mais d'après ce que tu nous a dit, ça dépend des villes.
    Du coup tu penses y rester ????! Surtout, dès que tu sais quand tu penses revenir, n'hésite pas à prévenir tes fans… On est nombreux et tu nous manques !
    Bon courage pour ta recherche de boulot.
    Big bisous
    Miss P

  2. OUah!!!
    c'est une bonne nouvelle! apres je pense k ca depend sur qui tu tombes… mais c'est vrai, j'ai remarqué moi aussi qu'en UK ou USA ils etaient assez ouvert par rapport a ici.
    profites bien! 🙂

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.