Après 4 heures de vol au départ de Singapour, me voilà arrivée à l’aéroport de Colombo. Je suis envahie par une odeur agréable de jasmin, épatée par la beauté des hôtesses de l’air en tenue traditionnelle. Bienvenue au Sri Lanka !
Auparavant appelée jusqu’en 1975 « Ceylan », le Sri Lanka est une île proche de l’Inde. Deux pays proches mais avec deux cultures différentes. Nous avons les cinghalais mais aussi les tamouls, originaires du Tamil Nadu (région du sud-est de l’Inde).
L’aéroport étant situé à une petite vingtaine de kilomètres de Negombo, j’en ai profité pour me poser durant cette première étape avant de passer aux choses sérieuses. Negombo est une petite ville côtière mais difficile de s’y baigner à cause de violents courants.

DSC_7459 DSC_7471 DSC_7475 DSC_7434

Des rues quasi désertes, quelques three-wheelers par-ci, par-là et beaucoup d’hommes. Ma première réaction : où sont les femmes ? J’en croise quelques-unes mais peu à mon goût.

A un moment donné, un homme et une fille m’interpellent. Surpris de voir une noire ? On se présente, jusque là tout va bien sauf qu’à un moment donné, la fille prends ma main pour ne plus la lâcher. Et ce, très fort. On finira par faire une ballade ensemble au marché de poissons.

Vient ensuite les moments de confidence. Le père se livre à moi : sa femme étant grave malade et hospitalisée, ils vivent dans un même pas 8 mètres carré et il a du mal à joindre les deux bouts afin d’élever sa fille, qui elle ne va pas à l’école. Je suis extrêmement touchée, cette rencontre, je dois le dire, m’a beaucoup chamboulée. Le genre de rencontre qui remet beaucoup de choses en question et qui font réaliser de l’utilité et sens des voyages.

DSC_7438
DSC_7458 DSC_7446 DSC_7445
Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.