Dernière destination, la Grèce mais aussi le dernier article relatant mes 9 mois d’aventures.

Nous sommes dans le nord, à Thessalonique, la deuxième ville du pays. J’y ai passé 6 jours, et je ne pouvais imaginer mieux comme fin de voyage.

J’ai d’abord passé 3 merveilleux jours à Katerini, petite ville au bord de mer située à une heure de Thessalonique chez la famille de mon hôte. Avec en prime, une magnifique vue sur le mont Olympe, la montagne la plus haute du pays.

 

A Thessalonique, il est possible de voir des ruines de vestiges greco-romains en plein centre ville, ce qui m’a d’ailleurs agréablement surprise !

 

 

Tout au nord-est, se trouve l’Heptapyrgion, des ruine d’une ancienne forteresse de style byzantin et ottaman.

 

 

Avec en prime une jolie vue sur la ville, ce qui fait que ce lieu attire un bon nombre de touristes.

 

De là, une autre petite ballade m’attendait pour rejoindre le centre ville mais cette fois à travers le vieux quartier.

 

 

La place Aristotelous est l’endroit le plus populaire mais également un point de repère. Elle concentre autour d’elle un bon nombre de magasins et petits restaurants. 

C’est très agréable d’y ballader ainsi que sur le front de mer, surtout durant les nuits d’été.

Grâce à mon hôte, entendante apprenant la langue des signes, j’ai pu assister à un cours de langue de signes.

J’ai découvert que la LSF (Langue des Signes Française) et LSG (Langue des Signes Grecque) ont tout de même certaines similarités, comme par exemple pour les jours de la semaine.

J’ai considéré ma venue à Thessalonique comme une « préparation » pour le retour à Paris. En effet, j’ai pu naturellement retrouver certaines de mes habitudes de citadine et j’avais l’impression d’y vivre même si je n’étais là que depuis quelques jours. Entre les rencontres, l’apprentissage de la LSG, l’alphabet, une invitation à un baptême, leur joie de vivre… j’en tire une expérience extrêmement humaine qui fait que j’adore ce pays et ne tarderait pas à y retourner ! D’ailleurs, j’ai pu constater que les grecs apprécient beaucoup les français !

Auteur

Laisser un commentaire