Je vous avais dit que j’avais adoré George Town à Palau Penang, et bien j’ai été enchantée par Malacca, une ville pleine de couleurs, pleine de découvertes et possédant un riche passé colonial (devenue patrimoine de l’UNESCO en 2011). Elle a appartenu aux portugais, hollandais et anglais (de 1515 à 1957).

L’église Saint Paul,
située dans les hauteurs sur une colline, donne une jolie vue sur la ville. Il s’agit d’une chapelle portugaise qui par la suite, lors de l’arrivée des hollandais en 1651 s’est vue transformée en « lieu transitoire » jusqu’à la fin de la construction de l’église « Christ church » qui elle, est hollandaise. Elle a fini par devenir un cimetière, d’où les pierres tombales.

 
Toujours dans le style portugais, au pied de a colline se trouve « la famosa » (qui signifie « célèbre »), la porte de l’ancienne forteresse.

En me baladant un peu dans la ville, j’avais parfois l’impression d’être à Macau. Malacca attire une masse de touriste durant les week ends, et c’est vrai, il y a énormément de monde ! Cependant, c’est aussi l’occasion de faire un tour au marché de nuit dans le quartier de Chinatown.

Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.