À Londres, lors du dernier week-end d’aout, le quartier de Notting Hill se voit transformé en immense terrain dansant pour laisser place à son fameux carnaval, deuxième plus grand carnaval du monde après celui de Rio au Brésil

Le carnaval fait référence aux émeutes raciales qui ont éclatés à la fin des années 50. Bien avant cela, la communauté antillaise, principalement originaire de Trinidad, avait pour habitude de se rassembler dans les entrepôts du quartier nord de Londres. Mais si on remonte un plus loin dans le passé, cette habitude provient du fait que l’abolition de l’esclavage (en 1833) à provoqué aux anciens esclaves un désir d’en faire une fête et de montrer leur identité : ils finissent par créer des parodies de leurs maîtres tout en s’emparant de masques et costumes en défilant dans les rues.

Ambiance festive au rendez-vous, défilés colorés et accompagnés de sons et vibrations du soca, ragga (et bien plus encore, les genres sont diversifiés) qui vous donneront l’envie de danser.

DSC_1864 DSC_1798 DSC_1809 DSC_1832 DSC_1825 DSC_1848 DSC_1839 DSC_1819 DSC_1816 DSC_1795 DSC_1897 DSC_1853
Auteur

Laisser un commentaire