Après Torquay et avant d’aller à Ballarat, nous voici à Geelong, la deuxième ville du Victoria. À l’origine, la ville était habitée par des tribus aborigènes, majoritairement par celle de Wathaurong, avant l’arrivée du premier Européen, John Murray en 1802. Elle est connue pour être la maison du constructeur automobile Ford Australie.


Festival De La Voile De Geelong

Nous n’y avons pas passé beaucoup de temps, mais notre curiosité nous à pousser à jeter un coup d’oeil au festival de la voile. Il s’agit du plus ancien événement sportif du Victoria qui attire chaque année plus de 400 yachts et 4 500 concurrents à rivaliser.

Geelong s’anime alors lors du week-end de l’Australia Day. Artistes, live music, produits issus de l’artisanat, gastronomie (sans oublier le vin), feux d’artifice, commerce maritime, expositions dédiées au style de vie nautique et bien plus encore… voilà tout un programme bien chargé durant 3 jours.

Sovereign Hill, une « ville-musée » 

Ballarat, troisième ville du Victoria, possède un riche passé historique : elle a été fondée suite à la découverte de l’or, le 21 août 1851, par James Dunlop et James Reagan.

Mais ce n’est pas de Ballarat elle-même dont l’article va traiter, mais plutôt de Sovereign Hill, qui est en réalité un vaste musée (ouvert au public le 29 novembre 1970) en plein air abritant plus de 60 bâtiments historiques et fouilles d’or de l’époque, qui ont été reconstitués avec exactitude.

sovereign-hill-ballarat

On se retrouve mêlé avec le personnel habillé en costume d’époque. Il y a donc de quoi être projeté plus d’un siècle en arrière et découvrir la vie dans les années 1800. En entrant dans les lieux, c’est une tout autre atmosphère…

Nous pouvons visiter des habitations. La rue principale, Main Street, comporte plusieurs boutiques, deux hôtels et même un bowling.

Bien avant l’apparition des habitations, les tentes faisaient office d’hébergement pour les miniers. Une activité qui vous propose de chercher vous-même de l’or dans la rivière. Encore une fois, on  a vraiment l’impression d’y être. Des visites guidées des mines Red Hill et Souverain Quartz sont proposées régulièrement.

Il existe un pass qui permet de combiner la visite de Sovereign Hill ainsi que le Gold Museum, retraçant l’histoire de la ruée de l’or. En tout cas, prévoyez assez de temps !


Auteur

Commentaires

  1. 1) Where were the gold diggers from? England? New Zealand? …
    2) Est-ce que les gold diggers utilisaient des convicts britanniques ou des Aborigenes pour leurs fouilles?

  2. Ils venaient principalement d'Europe (Allemagne, Angleterre, Irlande) mais il y avait pas mal de Chinois aussi. Concernant les fouilles, les gens venaient pour chercher eux-mêmes ou travailler dans les mines après leurs créations. Pas de convicts britanniques et/ou Aborigènes utilisés pour les recherches, du moins à ma connaissance.

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.