Quand je suis arrivée à Bangkok, j’ai appris avec joie que le nouvel an thai allait arriver dans quelques jours. Je n’avais que de 4 jours devant moi, alors j’ai décidé d’aller à Ayutthaya, en train, avant de rejoindre Chiang Mai.

Vous savez, les trains en Thaïlande partent à l’heure mais on n’est jamais sûr de l’heure d’arrivée.

Ayutthaya, fondée en 1350 fût la deuxième capitale de la Thaïlande pendant 417 ans jusqu’à l’invasion des birmans en 1767 où elle fût conquise et détruite.

Non seulement il s’agit d’une ville historique, mais c’est également un site archéologique où ses ruines on été découvertes et restaurées en 1956. Elle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991.

Le wat Mahathat était la résidence du moine le plus vieux et plus important d’Ayutthaya. Il s’agit de l’un des temples les plus célèbres du pays, et pour cause, c’est ici que se trouve la tête du bouddha emprisonnée dans un arbre.



Wat 
Chaiwatthanaram, signifiant « le temple du règne long et de la glorieuse époque » est accessible par la route ou par le fleuve Chao Phraya.


Wat Na Phra Men
l’un des temples n’ayant pas été détruits par les birmans.

 

 

 

Auteur

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.