Pour le premier vol, visa ETSA non validé suite à un problème informatique, n’avoir que 20 minutes pour faire une nouvelle demande. Le second, s’endormir près de la porte d’embarquement, se réveiller et constater que tout le monde est déjà dans l’avion ! Mon cœur a fait plus d’un tour. Mais avec beaucoup de chance, la porte d’embarquement n’était pas fermée.

Bref, un voyage sous le coup d’un gros stress couplé à la fatigue. Arrivée à Guatemala City, j’ai pris un bus pour me rendre à Antigua. J’ai passé 3 jours super dans cette très jolie ville où je suis vite tombée sous le charme.
image

image
Palacio del Ayuntamiento
image
Plaza Mayor

image

imageimage

Je trouve cela très agréable le fait de pouvoir se déplacer à pied et de pouvoir y faire rapidement le tour mais moins le fait d’être toujours sur mes gardes. Je n’ose pas sortir mon appareil photo malgré le fait qu’Antigua soit « plus sûre » que la capitale. Il y a quand même des risques d’agressions, vols. Le Guatemala fait partie de l’un des pays les plus dangereux de l’Amérique centrale. Pour cause, j’ai mis du temps pour me décider, si oui ou non je m’envole en solo pour découvrir ce pays qui a tant à offrir. Je dois vous l’avouer, j’ai passé beaucoup de temps à chercher des informations concernant la sécurité plutôt que les attraits de ce pays ! Au final, si je m’étais aventurée dans cette voie, je ne serais jamais partie ! Alors, je me suis laissée un temps, mis le projet de côté, puis quelques semaines plus tard, ma décision était (enfin) prise.

En parlant de peur, je me rends vite compte qu’il va falloir que j’essaie de lâcher prise, au risque de ne plus avoir d’énergie. Je croise des policiers, hommes s’attenant près des boutiques, carabines à la main. Devrais-je me sentir un peu plus rassurée ? Je ne sais pas…

Comme je disais, on peut tout faire à pied à Antigua.

J’ai commencé par le Cerro de la Cruz, se trouvant au nord de la ville. En m’engouffrant dans l’entrée, plein d’arbres m’entourent. Je me sens si petite. Plus je m’approche, plus je prends davantage conscience de mon insouciance et qu’au final ce n’est pas un très bonne idée d’y aller seule. Je croise 2 policiers et accélère le pas coûte que coûte. Finalement, j’arrive rapidement au point de vue. Il y des gens, cela me rassure un peu.

J’ai une sacré vue devant moi : les maisons et plus loin, tout derrière, le volcan Agua s’imposant dans le cadre.

image
Cerro de la Cruz
image
Vue sur le volcan Agua et la ville depuis Cerro de la Cruz

Antigua, ce n’est pas une « grosse » ville, mais mon activité favorite lorsque je suis dans une « grande » ville, c’est flâner, marcher sans savoir où je vais et observer tout ce qui m’entoure. Les rues colorées me font du charme et m’apportent un petit sentiment d’apaisement, de douceur, même si au fond je ne suis pas tout à fait zen ! En tout cas, ça change vraiment de l’Asie. C’est une autre ambiance, une architecture différente qui ne me laisse pas insensible. Plusieurs édifices dont certains, symboles de la ville, témoignent un passé plutôt tumultueux : la ville a été détruite à plusieurs reprises  par de nombreux tremblements de terre, ce qui lui en valu la destitution du titre de la capitale du pays, dorénavant attribuée à Guatemala City.

image
Arche Santa Catalina
image
Society of Jesus
image
Parque la Merced
image
Iglesia y Hospital del Hermano Pedro
image
Iglesia y convento de Nuestra Senora de la Merced
image
Iglesia y convento de Nuestra Senora de la Merced
image
Eglise San Francisco

En tant qu’amoureuse de l’art, je n’ai pas manqué la visite du musée de l’art colonial espagnol. Un petit musée sans prétention abrité dans un joli bâtiment où sont regroupés des peintures datant du 16e, 17e, 18e et début du 19e siècle, sculptures en bois, pièces en argent et j’en passe.
image

image

2 jours à flâner, faire des allers retours chez mon hôte Violetta pour remplir mon ventre car c’est une excellente cuisinière. Je tente en bien tant que mal à faire des phrases correctes en espagnol bien que je sois tentée de m’exprimer en spanglish. Mais petit à petit, les souvenirs de cours d’espagnols datant du collège et lycée reviennent.

PHOTO_20150822_080124-01
Violetta et son mari
Auteur

Commentaire

  1. Merci pour ton commentaire sur mon site 😉
    Sympa cette petite découverte d’Antigua, mention spéciale pour ta photo de l’église Iglesia y convento de Nuestra Senora de la Merced, en intérieur: superbe composition, j’aime beaucoup.

    Au plaisir de te lire dans d’autres articles, je reviendrai par ici !

Laisser un commentaire