9 jours ont passés, j’ai décidé d’écourter mon voyage pour consacrer plus de temps à son pays voisin : le Laos. Pourquoi ? Parce que j’ai été tout simplement déçue.

Lorsque je voyage, j’aime prendre le temps de découvrir une nouvelle culture, m’y intéresser, partir à la rencontre des locaux, être surprise par la diversité et beauté des paysages. Je m’adapte généralement plutôt facilement. Le Vietnam est un très beau pays pour le peu que j’ai vu : la baie d’Halong, Sa Pa, la région montagneuse qui mène de Sa pa à Dien Bien Phu en passant par Lai Chau.

Auparavant, j’avais lu sur pas mal de sites, des témoignages de gens ayant voyagé au Vietnam et qui avaient été déçus, ou encore raconté que c’est une autre mentalité que les autres pays d’Asie du sud-est mais je n’y avait pas spécialement prêté attention, j’ai préféré y voir de mes propres yeux.

Une mentalité plutôt désagréable. 

On t’envoie bouler, ou te réponds froidement après avoir demandé une petite information. Même sans avoir eu le temps de demander quoi ce soit. Serait-ce dû à mon handicap ? Car pour un première approche, je préfère prévenir que je suis sourde. J’ai constaté que cela n’arrivait que dans la rue.

Les arnaques. Sans cesse. 

Ça peut arriver durant les voyages, mais ici, c’était bien trop fréquent. 

Ils changent d’avis sur un prix fixé : Pour un cyclopousse à Hanoï, on a été d’accord pour 50,000 VND. Arrivée à destination, à ma grande surprise il veut 150,000 VND. J’ai bien sur contesté, mais ils sont solidaires ici. Rien n’y fait.

Ou encore, des prix gonflés pour nous, les touristes :

– 250,000 VND payés via l’agence pour le bus allant de Sa Pa à Dien Bien Phu, au lieu de 195,000 VND affichés sur le bus.
– En demandant de simples renseignements pour accéder la frontière Laotienne, on me propose le prix de 25$ (520 625 VND) pour aller jusqu’à Muang Khua au départ de Sa Pa. Je préfère organiser moi-même le trajet. Au final je m’en sort pour un total de 450,000 VND mais jusqu’à Oudom Xai, soit à 104km plus loin de Muang Khua.

J’ai rencontré des gens vraiment très gentils et sympa. Peut-être ne suis-je pas assez sortie des endroits « trop » touristiques ? Il est sûr que 9 jours sont bien trop courts pour avoir une vision globale d’un pays. Mais cette expérience ne m’empêchera pas d’y retourner. La fois prochaine, j’y accorderai plus de temps et peut-être serais-je enchantée, qui sait ?

Auteur

Commentaires

  1. Comme toi, avant d’aller au Vietnam, j’en ai entendu beaucoup de mal… Certains me disaient même de ne pas y aller! Pourtant, j’y suis restée un mois et j’ai adoré! J’ai pas mal baroudé en Asie et très honnêtement, au Vietnam, j’ai rencontré des gens tellement généreux et accueillants! Quand j’y réfléchis, j’ai préféré le Vietnam plutôt que la Thaïlande mais bon, j’ai découvert chaque pays à des moments différents de ma vie alors ce n’est pas vraiment comparable… Bref, je m’emballe! 😀
    C’est difficile de comparer les expériences et je ne cherche pas à te donner tort, loin de là, chacun vit ses expériences et c’est comme ça! 🙂
    Après, j’étais en moto, toute seule (au début) et j’allais principalement dans des endroits non touristiques alors est-ce que ça a fait une différence? Je ne sais pas…
    Enfin, malgré les côtés négatifs, j’aime ta façon de voir les choses et de ne pas avoir d’idées arrêtées! 🙂

    • Stéphanie Répondre

      Coucou Cynthia !
      Merci pour ton retour et ton partage dexperience. J’ai une question en tête mais j’irais d’abord lire tes récits de ton trip sur ton blog ☺

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.