Adelaide, capitale du South Australie est une ville qui est entourée de grands espaces verts. Elle contient un bon nombre d’églises, d’où son surnom « ville des églises ». En arrivant, ici, je remarque tout de suite la différence avec la ville de Perth, par son architecture, ses rues… Je n’aime pas trop mais je loge en banlieue dans une ville très agréable aux bords de la mer.

Une des principales attractions touristique : le Central Market, un marché « multiculturel » datant du 22 janvier 1870 où l’on peut se procurer des fruits, légumes, poisson frais, du fromage (mes hôtes raffolent de fromage). Et bien plus encore : des bijoux, produits bio, jouets…

Une banlieue aux bords de la mer très attrayante

À partir du centre-ville, on peut se rendre en tram à Glenelg (comptez une bonne vingtaine de minutes), une petite ville située en banlieue. Destination populaire où les magasins et restaurant sont concentrés sur la Jetty Road. Au bout de cette rue se trouve la jetée…Où bon nombre de badauds viennent contempler le coucher de soleil.

Au nord-ouest, se trouve Sémaphore, une petite ville paisible, animée le soir avec ses attractions.

Semaphore

Si vous êtes dans les parages dès la mi-février, ne ratez pas le très attendu Fringe FestivalTous les ans depuis 1960, pendant une vingtaine de jours, ce festival regroupe des évènements autour de films, musique, danse, théâtre, cabarets etc… Une bonne occasion pour découvrir de nouveau artistes. À ne manquer sous aucun prétexte !

 

 

À la recherche du street art

Après Perth, lors de mon activité favorite qui consiste à se perdre volontairement dans une ville, j’ai pu découvrir pas mal d’endroits propices au street art.

Dans les rues avoisinant Hindley Street
Dans les rues avoisinant Hindley Street
Dans les rues avoisinant Hindley Street
Findley Street (derrière le Jive)
Findley Street (derrière le Jive)
Findley Street (derrière le Jive)
Peel Street 
Morphett Street
Topham Mall

Auteur

Laisser un commentaire