En revenant en France, je m’étais dit que j’avais (plus ou moins) fait le tour de l’Asie et que je souhaiteras dorénavant découvrir l’Amérique latine. Mais ça c’était avant. Puis, on m’a vanté les mérites de la Birmanie, un pays à découvrir de toute urgence avant que le tourisme de masse ne se développe. Je n’ai pas réfléchi deux fois, quelques mois plus tard, me voici au « pays doré ».

Accompagnée d’une copine, nous commençons la découverte du pays en atterrissant à Mandalay, une ville assez « bruyante », étouffante mais qui offre plein de choses à voir. La première soirée à été consacrée à une petite balade à vélo où nous nous sommes fondues dans la foule au marché nocturne.

DSC_1376 DSC_1379 DSC_1383 DSC_1386

Nous avons raté le lever du soleil sur la colline de Mandalay, où nous attendent au bout de 1729 marches un vue imprenable sur la ville (Il y a tout de même la possibilité de se rendre dans les hauteurs en voiture). Pendant la montée, on croise des vendeuses, des enfants qui s’amusent, des touristes tout comme des locaux. Un homme a eu la gentillesse de faire une démonstration de découpage de bois de santal qui servent à la fabrication de malas, des chapelets boudhistes.

DSC_1415 DSC_1419 DSC_1421DSC_20150313104735005
DSC_1498J’aime tout ce qui est grandeur, ça me fait rêver, et aiguise mon imagination. J’ai été servie avec le palais royal qui compte plus de 40 bâtiments. Il s’agit d’une reconstitution du palais original datant de 1850. Au sommet de la tour de guet, il y a une vue plongeante de l’ensemble du palais.

DSC_1552DSC_1537 DSC_1559 DSC_1563 DSC_1549 La Birmanie a pour surnom le pays d’or et ce n’est pas pour rien. Des milliers de feuilles d’or recouvrent les édifices des temples, des fidèles viennent les déposer sur les statues de Bouddha lorsqu’ils se recueillent. La fabrication est un processus très fatiguant.

Les hommes martèlent pendant plusieurs heures les feuilles d’or placées entre des feuilles de bambou mouillées et ce pendant un laps de temps précis. Elles sont disposées de façon précise : une feuille d’or, puis une feuille de bambou, une feuille d’or etc…  pour un total de 300 feuilles. Au fur à mesure des coups, les feuilles vont chauffer, s’aplatir et se décoller  des feuilles de bambou. Les femmes prennent alors le relais où elles sont chargées de séparer le feuilles. Il s’agit d’un travail minutieux qui demande beaucoup de concentration et se fait à l’abri du vent dans une salle fermée.

DSC_20150314125031179 DSC_20150314125218661 DSC_20150314125324486Mon coup de coeur est sans conteste l’U-Bein bridge, le plus long pont du monde en teck, l’endroit le plus prisée des touristes lors du lever et coucher du soleil sur le lac Taungthaman. Avec ses 1,2 km de long, c’est agréable se de balader malgré la masse de gens, quoique inévitable. En revanche, y aller le matin donne un autre aperçu car on y croise plutôt des locaux et moines.

DSC_20150313163915112 DSC_20150313163850482 DSC_20150313163447566 DSC_20150313162854755 DSC_20150313171304044 DSC_20150313170242941 DSC_20150313165923892 DSC_20150313165916425 DSC_20150313165243194_1 DSC_20150313171321822 DSC_20150313173620246_1 DSC_20150313172439413_1

 

Le Paya Mahamuni est le site bouddhiste le plus important de la ville. Seuls les hommes (les femmes ne sont pas autorisées) viennent déposer des feuilles d’or sur le grand bouddha assis et haut d’un peu moins de 4 mètres.

DSC_20150314105817259_1DSC_20150314105736855 DSC_20150314105239381 DSC_20150314105355103 DSC_20150314104054420 DSC_20150314104902333 DSC_20150314104828330_1

Auteur

Commentaires

    • Stéphanie Répondre

      Merci ! Tout dépends de ton budget mais on peut s’en sortir à deux si on a budget limité. J’étais partie avec une copine et on s’était plutôt fait plaisir. Les plus grosses dépenses c’était à propos de l’hébergement et l’entrée dans certains endroits (Bagan et Inlé surtout). Par contre, pour se nourrir et se déplacer c’est pas cher. Pour te donner une petite idée, ce ne sera pas le même budget que les autres pays d’Asie (Thailande, Cambodge and co).

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.